La Région « Pire est née »

A découper  suivant les pointillés….!!!!découpage

Concernant la réforme de la carte territoriale nous avons essayé lors de nos articles précédents de rester dans le concret et de poser les questions qui nous semblaient réalistes sur ce projet. Mais là sans aucune influence politique, car nous mettons tous nos « politiciens » dans le même panier, nous ne pouvons résister à pousser « un coup de gueule ».

Monsieur Bernard Cazeneuve (en l’occurrence ministre de l’intérieur) considère que : « Le dialogue est arrivé à son terme ».               Quel dialogue?

On a fait croire aux gens encore une fois qu’ils pouvaient s’exprimer, alors que l’on sait qu’en France le Peuple n’a plus droit à la parole. Pour preuve les référendums inexistants dans notre pays; si ce n’est celui de l’Europe qui malgré un NON massif s’est transformé en OUI.

Et comble de l’ironie: « il faut donner aux régions la taille critique nécessaire face aux autres régions européennes » nous dit on. Faut il rappeler encore une fois que plus de la moitié de nos concitoyens sont contre l’Europe actuelle telle qu’elle est gérée et ceux qui sont pour, c’est tout simplement pour ne pas perdre les subventions accordées avec notre argent. L’ Europe qui nous dicte ce que nous devons faire et qui nous tape sur les doigts en nous faisant crouler sous des amendes si nous ne respectons pas sa volonté.

Nous, nous sommes pour une Europe qui permette à chaque pays de se réaliser;  qui serve de fédérateur pour différents peuples; qui assure la défense territoriale de chaque nation; qui fasse bloc contre la gangrène qui sévit dans le monde actuel. Là oui vous avez notre adhésion mais certainement pas pour pouvoir aligner des chiffres sur la taille et les revenus à comparer avec d’autres régions d’Europe. Que nous importe, nous citoyens Français, de savoir si en Allemagne ou en Espagne ils sont plus nombreux au mètre carré, s’ils gagnent plus d’argent par habitant et si telle ou telle de  leurs régions est plus puissante que la notre……

Notre horizon pour l’instant se limite à nos problèmes hexagonaux. Certains diront que nous ne voyons pas plus loin que le bout de notre nez, que nous sommes des personnages sans envergure,sans imagination, sans ambition. Vous avez raison mais : « à vous peut être d’imaginer qu’un jour tout cela finira dans la rue, que le peuple Français en aura marre et là l’Europe que fera-t-elle pour nous….?????? »

Et puis Messieurs les décideurs ai je un problème d’audition ou d’incompréhension? Le motif initial de la réduction du nombre de régions n’avait il pas pour but entre autres de faire des économies? Cela nous a été claironné haut et fort et maintenant nous vous entendons sur les chaines nationales dire que:

non, la réduction n’entrainera  pas d’économies !!!!!

non, le nombre de conseillers régionaux ne sera pas diminué !!!!!

non, l’effectif de personnels employés par les différentes institutions ne sera pas revu à la baisse !!!!!

Honnêtement est ce que sur le front du peuple de France il y a inscrit « stupide » pour ne pas dire autre chose…?

 Notre Grand Mère disait souvent que « nous vivions au dessus de nos moyens et qu’il ne fallait pas jouer au riche quand on n’avait pas le sou » . Messieurs nos représentants, faites vôtre cette réflexion d’une femme de bon sens. Car pour jouer au gendarme du monde et donner des leçons, faut il d’abord être irréprochable au sein de son propre pays. Et là hélas peut s’en faut, nous devenons la risée de nos voisins et perdons toute crédibilité sur la scène internationale. Recentrons nos efforts sur notre pays et arrêtons de nous occuper des autres car nous cherchons en permanence le bâton pour nous faire battre.

Voilà ce n’était qu’un petit coup de colère et en tapant ces quelques lignes notre tension est retombée. Heureusement car il y a tant de choses à dire que nous aurions pu finir par être désagréable.

Maintenant revenons aux questions que nous posions dans notre deuxième article, pour mémoire nous vous en affichons quelques unes:

* Pourquoi cette précipitation et ce manque de concertation ?

* Quelles ont été les motivations et les critères décisifs pour ce choix ?

* Comment va être choisie la ville qui servira de siège au nouveau conseil régional? 

* Pourquoi toutes ces disparités dans la taille, les potentiels économiques et la démographie de ces régions?

* Comment vont s’appeler ces nouvelles régions crées ? 

* Que vont devenir les bâtiments des conseils régionaux abandonnés? 

* Que va devenir tout le personnel territorial des entités dissoutes?

* Question plus difficile, que vous devenir tous ces conseillers élus qui seront délocalisés? 

* Faut il proposer à nos élus en sureffectifs une prime de « départ » ou mieux une retraite d’élu anticipée et majorée (bien sûr) ? 

* N’était il pas plus simple d’attendre le renouvellement des conseillers régionaux pour en diminuer le nombre? 

Nous avons toute l’année 2015 pour voir arriver les réponses mais déjà nous avons une idée de ce qui va se passer dans l’avenir.

Remettons nos deux cartes (départementale et régionale) en parallèle et si le vote définitif entérine celle des nouvelles régions, voilà à quoi ressemblera la France de demain.

Départements français      carte-13-régions

Et notre Région Pyrénées que devient elle?

Capture region proposée

Elle ne verra pas le jour hélas et personnellement nous pensons que c’est une opportunité de gâchée. Nos amis Basques et Béarnais se retrouvent donc avec le Poitou Charente et le Limousin, nous doutons que leurs intérêts économiques, touristiques et humains soient les mêmes. Surtout ne sachant pas encore de quelles compétences disposeront les nouvelles régions.

Quant à « l’assemblage » de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon quelle ineptie; il est évident pour tout le monde que les problèmes des régions du littoral sont les mêmes que ceux des pays de montagne…!!!  Oh, vous ne le saviez pas?  Et bien vos politiques vont vous le démontrer et vous en convaincre dans les mois à venir.

Rappelez vous cette phrase dans un article précédent, phrase que nous voulions sur le moment humoristique: « Nous pourrions faire comme l’Europe,  une semaine à Montpellier, l’autre à Toulouse:  bonjour les économies…! » Et bien nous étions dans le vrai et sans le savoir nous , les gens sans imagination ni ambition, avions prévu le final de cette mascarade.

Car voilà que nos hautes autorités nous expliquent que le conseil régional nouvellement élu (peut être en Mars 2015) proposera au gouvernement le choix d’un chef-lieu définitif qui n’aura pas à concentrer toutes les implantations géographiques des services et toutes les réunions du conseil régional et celui-ci sera validé par décret. Nous comprenons mieux pourquoi cette réforme n’entrainera pas d’économie et en y réfléchissant (oui ça nous arrive) elle coutera plus cher, car en plus des budgets de fonctionnement et autres, il faudra rajouter les déplacements et les indemnités qui vont avec.

Aller sur le site la réforme territoriale du gouvernement et vous lirez comme nous: « En jeu, la baisse des dépenses publiques et une meilleure prise en compte des besoins citoyens. » ou encore: « Et elles seront gérées par des assemblées de taille raisonnable. Ce qui veut dire moins d’élus ». Comme dit une pub célèbre, ça c’était avant.

Voilà où nous en sommes et nous avons devant nous que la partie émergée de l’iceberg. Quand sera t il quand la discussion portera sur les compétences attribuées, les moyens financiers accordés, les départements remis en question et les impôts supplémentaires que cela entrainera ….

Et attention, ce n’est que l’article premier de la réforme territoriale qui provoque cette cacophonie. Alors nous aurons encore le temps et certainement beaucoup d’occasions de nous mettre les nerfs à vif, nous les gens de la base. Mais en attendant préparons en toute sérénité nos fêtes de Noël.

A bientôt le plaisir de lire vos commentaires

Si vous voulez nous soutenir dans notre démarche ou simplement afficher votre attirance pour nos Montagnes, n’hésitez pas à commander votre sticker voiture .

One Reply to “La Région « Pire est née »”

  1. Une réflexion sur La Région « Pire est née »

    Nos commentaires sont un peu tardifs , retardés par quelques soucis de santé.
    Pendant ce temps , de tragiques évènements se sont déroulés , tout à fait prévisibles d’ailleurs… Après avoir « engrangés » quelques points dans les sondages (bien utiles!!), grâce à ce gigantesque rassemblement populaire, que vont faire nos dirigeants ??. WAIT AND SEE ???
    – 1 ère retombée positive tout de même: NOUS AVONS RETROUVE NOTRE DRAPEAU NATIONAL ET NOTRE MARSEILLAISE, DISPARUS PENDANT LA « CALAMITEUSE » FÊTE DE L’OBÉLISQUE EN MAI 2012 ….
    Et maintenant: nos régions :
    L’exécutif a « magistralement » réussi a faire passer à l’Assemblée son « projet farfelu » , après quelques pressions « amicales » envers les récalcitrants !!!
    Et maintenant ,ils vont faire quoi ??? Il leurs reste toute l’année 2015,pour se partager le « Butin » et placer les futurs « Super Calife », « Calife », « Sous-Calife », correspondant aux Super Régions, Régions et Sous-Régions !!!
    Par contre , ces futurs bénéficiaires de « privilèges monarchiques » ( ce que n’est un secret pour personne !!!),doivent savoir qu’ils sont sur un siège éjectable …
    La majorité actuelle a su « détricoter » méthodiquement ce qui avait été fait par la précédente. Ceci sans tenter de voir ce qui aurait pu être gardé ou modifié.
    Une prochaine majorité , peut importe quand , appliquera peut-être cette leçon si bien apprise ???
    Autre « Grain à moudre »: un projet concernant les départements, avec Assemblée unique ( bon ou moins bon ??), a été mis directement au tiroir, au grand soulagement de ces « potentats locaux » , qui risquaient là aussi de perdre leurs avantages exorbitants (supporter par leurs contribuables et électeurs !!!).
    Mais un tiroir se rouvre toujours !!!!
    Vive 2015 et la suite….
    Monique, Jean Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*