Les Chemins de Saint Jacques de Compostelle

st jacques de compostelle

Tout le monde a entendu parler des Chemins de Saint Jacques de Compostelle; mais connaissons nous vraiment leurs itinéraires et les régions qu’ils traversent ?

                Ils sont au nombre de quatre             .

turonensisVia  Turonensis :

Comme on peu le lire dans l’ étymologie, elle part de la ville de Tours. C’est la plus ancienne. La plus facile, riche en paysages et monuments pour les marcheurs. Par contre difficile aujourd’hui a emprunter car elle est mal balisée dans certaines zones et elle manque d’ hébergements le long de son parcours.  Les Pèlerins traversent différents départements comme l’Indre et Loire où l’on trouve la Basilique de Saint Martin à Tours,basilique Tours qui garde dans sa crypte les reliques de Saint Martin, le miséricordieux.

 

 

Via  Lemovicensis :via_lemovinencis

Appelée voie Limousine, son itinéraire passe  en premier par Vézelay -Vézelay_Basilique_Façade_220608_01petit village face au mont du Morvan, où se trouve l’Abbaye de la Madeleine. Un départ qui mène les pèlerins vers Ostabat village Basque qui est le point de rencontre avec la   Via Turoniensis et Podiensis. Sur cette route on traverse les villes de Bourges, préfecture du Cher, Châteauroux dans le département de l’Indre et  selon l’itinéraire choisi Nevers.

podiensisVia  Podiensis :

Ce chemin qui démarre au Puy en Velay, une ville haute en monuments. La cathédrale et son cloitre du XII siècle, la chapelle Saint Michel d’Aiguilhe et surtout le rocher Corneille et la statue Notre Dame de France qui sont visités par de nombreux touristes.

le-puy-en-velay rocamadour

Elle traverse aussi Saint Chely-d’Aubrac, Rocamadour, Cahors, Aire sur Adour, pour rejoindre à son tour Ostabat. 

tolosanaVia Tolosana :

Voie toulousaine, son départ est Arles. On trouve sur son trajet un grand lieu touristique Saint-Bertrand -de-Comminges st bertrand de comminges1   une halte sur le chemin de Saint- Jacques. Une multitude de variantes vit le jour au cours des siècles. Le chemin de piémont qui passe par la chapelle Saint Julien du Plan, la Basilique Saint-Just-de-Valcabrère toutes deux faisant partie du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Après leurs prières dans différentes abbayes tel que l’Escaladieu abaye de l'escaladieules diverses communautés religieuses offraient aux pèlerins un accueil spirituel et matériel non négligeable. Bien qu’elle passe par Toulouse cette route  plus sportive, dite de grande randonnée,  passe par le Col du Somport  ( Roncevaux ) pour traverser les Pyrénées.

La via Tolosane est rejointe par les Trois autres en Espagne sur le chemin Aragonés qui est la continuité et qui va vers  Puenta la Reina  pour prendre la direction de Santiago de Compostela étape finale, lieu de rencontre  des pèlerins de tous les pays.

Tous ces circuits jalonnent la France, à chaque étape les marcheurs doivent faire tamponner leur carnet de route appelé Crédantial dans des maisons d’accueils  bien précises, ce qui leurs permet de valider leur passage et de garder un souvenir de leur pélerinage. Grâce à ce « sésame » ils peuvent  trouver le gîte et le couvert dans des lieux chrétiens pour la nuit, où chez l’habitant qui leurs ouvre sa maison. On les nomme accueils jacquaires.

carnet du pelerin   credential(photo1)

La marche est longue et souvent difficile selon les saisons car toute l’année les Chrétiens se lancent dans cette quette spirituelle, leur but étant d’arriver après bien des détours à l’Hôpital St Blaise puis à Saint Jean Pied de Port avant de repartir sur le chemin de Saint Jacques .  

Tous les circuits sont balisés par des bornes revêtues de la coquille Saint Jacques symbole de l’accessoire indispensable pour  boire aux fontaines.

Il y a différents modèles.                                     →         coquille st jacque

Entrée_à_Saint-Jacques-de-Compostelle Le bout du Chemin est marqué par cette borne très spéciale.

Plusieurs pays tel que L’Allemagne, la Suisse, le Portugal, l’Italie, la Hongrie, la Croatie, la Pologne, le Danemark, les Pays Bas, la Belgique, l’Angleterre, ont un itinéraire propre.

Les personnes qui font ce voyage accomplissent une vraie réflexion intérieure au cours de leur marche, elles prennent le temps de se retrouver, de se remettre en question, d’aider les autres au fur et à mesure de leurs rencontres, d’ échanger des idées. Souvent elles coupent le chemin en différentes étapes  et les effectuent en plusieurs années.

st jacques        st jacques1

Le but  est l’arrivée à St Jacques de Compostelle, mais précisons que c’est la quette intérieure et le repli sur soi-même qui motivent les Pèlerins plus que la destination finale.

Pour les puristes, la fin du voyage se fait au bord de l’Océan au Cap FINISTÈRE et la tradition veut que l’on jette à la mer ses chaussures de marches.

cap finistère cap finistère1

Voilà brièvement une initiation au chemin de St Jacques.? Il est certain que si vous envisager ce voyage, vous trouverez sur le net de très bons sites développant tout ce que l’on vient de vous dire.(http://www.tourisme-midi-pyrenees.com/accueil/a-voir-a-faire/visites-decouvertes/les-chemins-de-saint-jacques-de-compostelle)

Si vous avez déjà effectué ce Pèlerinage ou au moins une partie, nous apprécierions que vous nous laissiez vos impressions et commentaires si dessous. En vous en remerciant.

Si vous voulez nous soutenir dans notre démarche ou simplement afficher votre attirance pour nos Montagnes, n’hésitez pas à commander votre sticker voiture.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*